Clioweb
Prof d'histoire, un métier qui s'apprend
.
 

.
L’affiche rouge
.
Les étrangers dans la Résistance

.

22 résistants du groupe Manouchian (FTP-MOI) ont été fusillés le 21 février 1944.
Olga Bancic a été guillotinée à Stutgart le 10 mai 1944.
Tous avaient été arrêtés en novembre 1943.
La propagande nazie a diffusé 15 000 exemplaires d'une
« affiche rouge »
tentant de les faire passer pour « une armée du crime » composée « de rouges, d'étrangers et de juifs ».


En 1955, à l'occasion d'un hommage aux fusillés, Aragon écri Strophes pour se souvenir (cf. ci-dessous).
Ce poème a été mis en musique et chanté par Léo Ferré en 1959
http://fr.wikipedia.org/wiki/Strophes_pour_se_souvenir

Anna Flori-Lamour interprète la chanson L'Affiche rouge
au tout début du documentaire 
de Jorge Amat
http://www.youtube.com/watch?v=XR0blt9oGAs

L'histgeobox  227 - Léo Ferré : "L'Affiche rouge" (1959)
http://lhistgeobox.blogspot.fr/2011/01/227leo-ferre-laffiche-rouge-1959.html
voir aussi le blog Chanson rebelle.


 

L'Affiche rouge


Le verso du tract (source MRN)


L’affiche

L'affiche est reproduite par Wikimedia Commons dans une définition excellente.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/80/Affiche_rouge.jpg
Lire, exploiter [ et compléter ] l’article http://fr.wikipedia.org/wiki/Affiche_rouge

Elle est analysée sur le site L'histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=1259
et dans Enseigner la Résistance (document, Canopé)
http://www.reseau-canope.fr/enseigner-la-resistance/#/D001


La propagande pétainiste cherche par tous les moyens à discréditer la Résistance, par les photos mises en scène et par le vocabulaire choisi
(""armée du crime"", ""terroristes"", "étrangers", "juifs" et/ou "communistes").
Cette violence verbale extrême apparaît dans un tract 
reproduit en 2008 sur le site du CDDP 94 (source : Musée de la Résistance nationale)

http://www.crdp.ac-creteil.fr/cddp94/Animation/resistance_2008/img/HD/TractAfficherouge1944verso.jpg


Dossiers et pages web :

Cercle d'étude
de la déportation et de la shoah (avec la liste des 23)
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article318

Hommage aux FTP-MOI, Mathilde Larrère 2017, Twitter + Storify
http://storify.com/LarrereMathilde/hommage-aux-ftp-moi

L'affiche rouge, étude d'un document - Enseigner la Résistance 2016
http://www.reseau-canope.fr/enseigner-la-resistance/#/D001
Histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/etudes/affiche-rouge

Maitron - biographies des fusillés + Olga Bancic
http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?mot1011

Le groupe Manouchian, "Ces étrangers et nos frères pourtant"
une exposition de 2004 à la mairie d'Ivry (pdf)

L'Affiche rouge,  une brochure rédigée par Adam Rayski (44 p, attention 24 Mo !)

L'Affiche rouge - Manouchian - http://l-afficherouge-manouchian.hautetfort.com/

L'Affiche rouge est exploitée sur plusieurs sites académiques, en histoire ou en histoire des arts (?)
[ Combien de temps survivra-t-elle au sein de programmes d'histoire de Première réécrits sur ordre sous forme de survol encore plus accéléré ? ]
Une séquence HDA à Dijon et une fiche sur l'ancien site de Versailles



L'affiche est reproduite en tract sur le site des Archives nationales - source NM

Affiches et cartes du Comité d'histoire de la deuxième guerre mondiale 
72AJ/784 à 72AJ/1025. L'occupation allemande en France et la répression
(adresse lonnngggguuuueeee même pas en accès direct !)
72AJ/1008 - "Des libérateurs ? La libération par l'armée du crime ! " février - mars 1944
Imprimé en noir et rouge sur papier blanc, de 26 x 20 cm. Sans lieu ni date.  :-)

Dans une vidéo de Clin d'oeuvre (Lyon, 2 mn) la caméra bouge beaucoup autour d'un pilier...





Missak Manouchian (1906-1944) le poète et résistant, 
un article avec liens internes et externes à consulter dans Wikipedia. 
Photo reproduite par 20 minutes, lors de l'inauguration d'une statue à Marseille (février 2010)
A comparer avec l'image donnée par la police de Pétain et la propagande, ci-dessous

Missak Manouchian, héros de la Résistance 
http://www.histoire-immigration.fr/collections/missak-manouchian-heros-de-la-resistance

En février 2004, dans l'émission Là-bas si j'y suis,
Daniel Mermet a consacré une émission à l'action et au souvenir du groupe Manouchian.

http://beemp3.com/download.php?file=1963767&song=Le+groupe+Manouchian+-+Denis+Pechansky


(extrait de l'Affiche rouge, à partir du fichier de Wikimedia Commons)


Fresnes, le 21 février 1944.

"Ma Chère Mélinée, ma petite orpheline bien-aimée, 

Dans quelques heures, je ne serai plus de ce monde. Nous allons être fusillés cet après-midi à 15 heures. Cela m'arrive comme un accident dans ma vie, je n'y crois pas mais pourtant je sais que je ne te verrai plus jamais.

Que puis-je t'écrire ? Tout est confus en moi et bien clair en même temps. 

Je m'étais engagé dans l'Armée de Libération en soldat volontaire et je meurs à deux doigts de la Victoire et du but. Bonheur à ceux qui vont nous survivre et goûter la douceur de la Liberté et de la Paix de demain. Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement. Au moment de mourir, je proclame que je n'ai aucune haine contre le peuple allemand et contre qui que ce soit, chacun aura ce qu'il méritera comme châtiment et comme récompense. Le peuple allemand et tous les autres peuples vivront en paix et en fraternité après la guerre qui ne durera plus longtemps. Bonheur à tous... J'ai un regret profond de ne t'avoir pas rendue heureuse, j'aurais bien voulu avoir un enfant de toi, comme tu le voulais toujours. Je te prie donc de te marier après la guerre, sans faute, et d'avoir un enfant pour mon bonheur, et pour accomplir ma dernière volonté, marie-toi avec quelqu'un qui puisse te rendre heureuse. Tous mes biens et toutes mes affaires je les lègue à toi à la sœur et à mes neveux. Après la guerre tu pourras faire valoir ton droit de pension de guerre en tant que ma femme, car je meurs en soldat régulier de l'Armée Française de la Libération.

Avec l'aide des amis qui voudront bien m'honorer, tu feras éditer mes poèmes et mes écrits qui Valent d'être lus. Tu apporteras mes souvenirs si possible à mes parents en Arménie. Je mourrai avec mes 22 camarades tout à l'heure avec le courage et la sérénité d'un homme qui a la conscience bien tranquille, car personnellement, je n'ai tait de mai à personne et si je l'ai fait, je l'ai fait sans haine. Aujourd'hui, il y a du soleil. C'est en regardant le soleil et la belle nature que j'ai tant aimée que je dirai adieu à la vie et à vous tous, ma bien chère femme et mes bien chers amis. Je pardonne à tous ceux qui m'Ont fait du mal ou qui ont voulu me taire du mal sauf à celui qui nous a trahis pour racheter sa peau et ceux qui nous ont- vendus. Je t'embrasse bien fort ainsi que ta sœur et tous les amis qui me connaissent de loin ou de près, je vous serre tous sur mon cœur. Adieu. Ton ami, ton camarade, ton mari. 
                                                                                                        Manouchian Michel. 

P.S. J'ai quinze mille francs dans la valise de la rue de Plaisance. Si tu peux les prendre, rends mes dettes et donne le reste à Armène. M. M"

Lettre écrite par Missak Manouchian à son épouse Mélinée avant l'exécution
(version manuscrite dans le dossier sur L'armée du crime (pdf)
http://enseignants.larmeeducrime-lefilm.com/uploads/docs/743ea9788280559c15282486a5415a3b13a0dc6c.pdf

 




Le groupe Manouchian, les 23 (22 fusillés + Olga Bancic guillotinée par les nazis le 10 mai 1944)
20 des 23 visages dans le texte d'une exposition de 2004 sur le site web de la mairie d'Ivry (pdf)
10 visages seulement ont été mis en avant par les bourreaux sur les 23 

Missak Manouchian, Joseph Boczov, Marcel Rayman, Celestino Alfonso, Georges Cloarec, Roger Rouxe, Robert Witchitz, Rino Della Negra,
Spartaco Fontano, Césare Luccarini, Antoine Salvadori, Amédéo Usséglio, Thomas Elek, Emeric Glasz, Maurice Fingercwajg,
Jonas Geduldig, Léon Goldberg, Szlama Grzywacz, Stanislas Kubacki, Willy Szapiro, Wolf Wajsbrot, Arpen Lavitian. Olga Bancic

Leurs biographies sur le site du Maitron
http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?mot1011







Le groupe d'après la police de Vichy



L'exemple de Celestino Alfonso (présenté comme Espagnol, rouge, 7 attentats)
est analysé par Geneviève Dreyfus-Armand
dans un court dossier sur les Républicains espagnols.(format pdf)




.
En haut à gauche, Thomas Elek, (présenté comme "juif hongrois, 8 déraillements").
Son neveu, né deux ans après son exécution, lui consacre un roman :  Thomas et son ombre (Grasset).
compte rendu par Dominique Dufourmantelle :  http://www.cercleshoah.org/spip.php?article502



.
Olga Bancic (1912-1944)
Wikipedia en français - en allemand




L'hommage des Arméniens de Valence
Plaque Paris 3eme  

stèle Missak Manouchian au cimetière d'Ivry
Marseille 7e, buste et plaque

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent...

Honneur et mémoire au groupe FTP MOI de Manouchian
2017 :
http://storify.com/LarrereMathilde/hommage-aux-ftp-moi
2016 :  http://storify.com/LarrereMathilde/ils-etaient-vingt-et-trois-quand-les-fusils-fleuri




L'Affiche rouge, films et documentaires

. L'Affiche rouge, film de Frank Cassenti, 1976
(à Vincennes, un groupe de comédiens prépare un hommage aux résistants)

. Des terroristes à la retraite, le documentaire de 1985 (S Courtois, M Boucault)
met en cause la direction du PCF qui aurait lâché le groupe Manouchian.

" Qui a trahi ? " L’entretien Courtois-Holban publié par L’histoire en 1994 (no 174)
est plus facile à repérer avec BCDI en ligne qu’avec l’index payé par la revue.

http://clioweb.free.fr/idoc.htm

. La Traque de l’Affiche rouge, le documentaire de Jorge Amat & Denis Peschanski, souligne plutôt l'efficacité de la filature mise en place par la police française (Brigade spéciale). 
(Cie Phares et Balises, 2007)

Voir le blog de Jorge Amat - http://www.jorge-amat.blogspot.com/
Anna Flori-Lamour - http://www.annaflorilamour.com/
La vidéo est en vente :  20 euros à la Fnac, 10 euros avec un HS de L’Humanité.

Cette vidéo a été un temps en ligne en 4 parties sur dailymotion
- voir aussi Youtube
http://www.dailymotion.com/video/x8nfce_la-traque-de-laffiche-rouge-14_school
http://www.dailymotion.com/video/x8maet_la-traque-de-lyaffiche-rouge-2-4_school
http://www.dailymotion.com/video/x8ma0a_la-traque-de-lyaffiche-rouge-3-4_school
http://www.dailymotion.com/video/x8m82v_la-traque-de-lyaffiche-rouge-4-4_school

. Mont Valérien, au nom des fusillés, Pascal Convert, 2003

Mémoires de Résistance. FTP-MOI,
Canal-U propose un documentaire réalisé par Raphaël Requena et Trempé Rolande

sur les combattants FTP-MOI de Lyon (bataillon Carmagnole-Liberté), 1992, 54 minutes

. L'Armée du crime, un film de Robert Guédigian 
Le dossier Enseignants (avec Lexique et sources) :
http://enseignants.larmeeducrime-lefilm.com/

http://www.larmeeducrime-lefilm.com/
http://www.zerodeconduite.net/
 

..


Les étrangers dans la Résistance


C'était le thème du CNRD en 1997-1998.
« Entre les deux guerres, la France a largement accueilli des immigrés.
Quel rôle ont pu jouer ces étrangers dans la Résistance à l'occupant ? »

Les étrangers dans la Résistance en France
:
exposition du Musée de la Résistance et de la Déportation
Besançon 1992

1933-1945, le combat des immigrés pour la liberté
Philippe Dewitte, Hommes et migrations
http://www.hommes-et-migrations.fr/docannexe/file/5188/44_49_1276.pdf
Trouvé sur le site du MRN Champigny 

Missak Manouchian, Les Arméniens dans la Résistance en France, exposition à Paris
(Musée Jean Moulin - Mémorial  Leclerc 2007 - mairie du IVe en 2009 )


Thèmes de  la Fondation de la Résistance
http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/dossiers-thematiques.htm
Les fichiers en pdf sont dans la rubrique
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them


Les étrangers
http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/les-etrangers-dans-resistance 
biblio
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00074.pdf


Les étrangers dans la Résistance
Lire le dossier réalisé par Evelyne Py et ses élèves
http://memoirenet.pagesperso-orange.fr/etran/index.html?id_article=176

http://memoirenet.pagesperso-orange.fr/
http://www.memoire-net.org/etran/index.html
http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=318

Les étrangers... atelier et choix de sites pour les RVH de Blois 2002


Résister à Hitler - Résistants et Résistance 

 


Strophes pour se souvenir
Louis Aragon, Le Roman inachevé, 1955

Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servi simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le cœur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur cœur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant.

DL 2009-2017